Hitoires et Légendes

Hitoires et Légendes

Vénéré par de nombreuses civilisations et cultures la plante d’Aloe vera est l’une des plus anciennes plantes guérisseuses connues.
Elle possède de nombreux surnoms à travers les différentes civilisation :
les Africains = »Lys du désert »
les Indiens = « bâton du ciel »
les Égyptiens = « plante de l’immortalité »

L’une des premières traces d’utilisation thérapeuthique a été trouvée sur des tablettes d’origine sumériennes gravée en caractères cunéiformes datant de 2 100 ans av.J-C.
Les médecins chinois considèrent l’Aloe Vera comme la plante spécifique du traitement des brûlures et des affection de la peau ( d’après le Pen T’sao datant de 2700 ans av.J-C)
On la retrouve également dans la médecine Ayurvédique indienne, comme plante sacrée pour les rituels des sacrifices, aujourd’hui on place encore des feuilles d’Aloe symbolisant la renaissance et l’éternité.
La civilisation Arabe l’utilisait comme laxatif après un procédé pour séparer le gel de la sève et la réduire en poudre.

Que contient la plante

L’Aloe Vera est composé à 98% d’eau et de 2% de substances actives.
2% de substances actives représente plus de 200 substances.
Ce sont ces 200 substances qui représentent la partie la plus précieuse de la plante.

On retrouve dans ces composants:
– 12 vitamines : A, B1, B2, B3, B6, B9, C, D, E.
– des enzymes (protègent des virus et des bactéries, régénèrent les cellules, aident à la digestion…).
– 20 minéraux : Phosphore, fer, zinc, lithium, carbonate de potassium, sodium, cuivre, chlore, chrome, cuivre, manganèse,  sélénium…
– Andraquinonoe, saccharide, cellulose, saponine, acide salicylique.
– 18 acides aminés dont 7 des 8 indispensables au corps humain : acide aspartique, proline, acide glutamique, arginine, leucine, isoleucine, tyrosine…

Les Antioxydants : vitamine C, vitamine E, sélénium…

Les bienfaits de l'Aloe Vera

Aide à stimuler le métabolisme.
Contribue au bon fonctionnement des défenses naturelles.
Source incroyable d’antioxydants.
La richesse en polysaccharides de l’Aloe vera lui confère un fort pouvoir hydratant (Hydratation des couches supérieures de l’épiderme).
Favorise le renouvellement de la peau par prolifération des kératinocytes (principales cellules constituant l’épideme) et la synthèse du collagène (principale glycoprotéine de structure du derme) pour une bonne régénération de la peau mais également une bonne réparation cutanée.

Description botanique

Malgré une forte ressemblance l’Aloe vera ne fait pas partie de la famille des cactus. A l’origine (1924) l’Aloe vera barbadensis Miller était classée dans la famille des Liliacées.
Il y eu ensuite plusieurs classements pour aboutir à la famille des Xanthorrhoéacées en 2009 (classification APG III).
La classification a évolué (APG IV 2016) et place désormais l’Aloe vera dans la famille des Asphodélacées. Cependant, le terme de liliacée est le plus connu et le plus usité.
C’est une plante succulente, elle est capable de stocker une grande quantité d’eau au sein de ses cellules pour assurer sa survie pendant les périodes de sécheresse. Les racines de cette plante affleurent la surface du sol contrairement aux autres plantes qui vont chercher l’eau et les nutriment profondément dans la terre.

Comment reconnait-on à coup sûr un Aloe Vera de pharmacopée?
Il faudra observer la plante du début du printemps à la fin du moi de mai, car c’est à cette période qu’elle fleurie et laisse apparaître une magnifique fleur jaune.

Les différents usages de la plante d’Aloe Vera

Cette liste est à titre informatif et ne remplace pas l’avis d’un médecin compétent.

A
Acné
Après soleil
C
Callosité
Cellulite
Chute de cheveux
Contour des yeux
L
Lèvres
P
Peau
Pellicules
Points noirs
S
Soin de la bouche
T
Taches de naissance
Taches de vieillesse
Transpiration
V
Vergetures
Visage

A
Abcès
Allergies
Ampoule
Anémie
Angoisse
Aphte
Artériosclérsose
Arthrite
Asthme
B
Ballonements
Blessure
Bouton de fièvre
Brûlure
Brûlures d’estomac
C
Cicatrisation
Conjonctivite
Coup de soleil
Courbatures
Cystite
D
Défenses immunitaires
Démangeaisons
Dysménorrhé
E
Eczéma
Entorse
Éraflure
F
Fatigue
Fièvre
Foie
Foulure
G
Gastrite
Gelures
Gingivite
Goutte
Grippe
H
Hématome
Hémorroïdes
Herpès buccal
J
Jambes lourdes
M
Male de tête
Muqueuse nasale
Mycose buccale
N
Névralgies
O
Otite
P
Pied d’athète
Piqûres d’insectes
Plaie superficielle
Problèmes gastro-intestinaux
Prurigo
Psoriasis
R
Refroidissement
Rhumatismes
Rhume
Rhume des foins
S
Saignements
Système immunitaire
T
Tendinite
Tennis-elbow
U
Ulcères variqueux
Urticaire
V
Varicelle
Verrue

A
Apport nutritionnel
Appot d’eau végétale
B
Baisse de forme
Beauté du pelage
Blessure
C
Carence alimentaire
Cicatrisation
Convalescence
D
Défenses naturelles
Démangeaisons
F
Fatigue
H
Hygiène
P
Préparation à la compétition

Raideur
Récupération
Régulation du transit digestif
S
Stimule l’appétit
Stresse
U
Ulcère gastrique